Codeclic, un service pour réviser son code

Codeclic, un service pour réviser son code

La voiture est de nos jours un moyen de locomotion quasiment indispensable. En effet, les villes ont tendance à se développer de façon exponentielle, ce qui a pour conséquence de rallonger le trajet domicile-travail. De même, ceux qui ont la chance d’habiter dans les campagnes ont quelquefois besoin de se rendre en ville. C’est peut-être pour faire des courses, pour effectuer des démarches administratives, ou encore pour rendre visite à des amis ou à de la famille. Et le problème du permis de conduire se pose puisque sans ce fameux document, il est interdit de prendre le volant. Dans le cas contraire, la personne risque de payer de lourdes amendes qui peuvent être associées à 2 années d’emprisonnement.

Codeclic, pour augmenter les chances de réussite

Or, il n’est pas facile de réussir à obtenir ce permis de conduire. En effet, pour l’année 2016, seuls 16,7 % des candidats ont passé avec succès l’épreuve théorique générale. L’année précédente, ce taux était aux environs de 70 %. Compte tenu de la difficulté qui attend les postulants, ils cherchent tous les moyens qui peuvent les aider à franchir cette première étape. Et il existe un service pour réviser son code qui est particulièrement apprécié par les personnes qui l’a déjà utilisé. Il s’agit de l’application Codeclic qui est développé par la société éponyme et qui est proposé au public à un tarif de 25 euros pour 3 mois.

Qu’est-ce que Codeclic ?

Comme vu précédemment, Codeclic est une application payante compatible sur tout Smartphone, téléphone Android, tablette, ordinateur, iPad ou iPod. Une fois téléchargé, elle permet d’accéder à un service pour réviser son code particulièrement bien fourni et performant. Ainsi, l’internaute peut à tout moment avoir accès à 2 800 questions qui sont susceptibles d’être posées durant l’épreuve de code. Il peut donc s’entraîner à chacun de ses moments libres et découvrir les réponses à ce grand questionnaire. De cette façon, il augmente ses chances de tomber sur une question qu’il a déjà vu au cours de ses révisions, même sous une forme différente.

D’autre part,