Comment ne pas commettre un impair à l’étranger

Comment ne pas commettre un impair à l’étranger

Il arrive que les touristes et voyageurs aient mauvaise réputation dans certaines localités, régions ou même pays, surtout dans les zones vers lesquelles affluent les étrangers. Quelles sont les principales raisons de ce phénomène et comment le touriste respectueux peut-il faire pour éviter de commettre des impairs durant ses séjours sur des terres autres que les siennes ? Voilà les questions auxquelles nous allons tâcher de répondre.

Des villes prises d’assaut par les touristes

Dans des grandes villes comme Barcelone, le phénomène de masse est une première explication à l’exaspération des habitants. Ils voient leur centre-ville rempli de touristes, ceux-ci occupent de nombreux logements et il est ainsi toujours plus difficile pour les autochtones de trouver une maison ou un appartement. Ainsi, et dans ce cas, même lorsque les touristes se comportent correctement, ils se trouvent confrontés à un accueil parfois peu bienveillant de la part des locaux. Des autorités municipales doivent même prendre des mesures pour limiter le nombre de touristes ! Celles et ceux qui suivent de près l’actualité d’une société comme Airbnb n’apprennent rien de notre part.

Questions de religion, de régime politique, de coutumes

Sous d’autres horizons moins touristiques ou encore « envahis » par les voyageurs depuis une période récente, c’est un manque de respect pour les coutumes locales qui peut braquer des autochtones. Bien entendu, il y a parfois chez les touristes de personnes mal éduquées qui profitent de cette période de détente pour adopter une attitude qui poserait problème n’importe où. Mais il se peut aussi qu’une personne au comportement globalement correct commette un impair en raison de sa méconnaissance des coutumes locales. La chose est fréquente dans des contrées majoritairement bouddhistes, comme la Thaïlande, pays par ailleurs très touristique dans certaines de ses régions. Là, c’est la méconnaisse des coutumes locales, en rapport avec la religion mais encore avec la royauté ou autre, qui peut poser problème. Heureusement, dans la plupart des cas, le touriste bénéficiera de la bienveillance des habitants du Pays du Sourire.

Comprendre les femmes russes, polonaises, ukrainiennes…

Plus proche de nous, il est possible de citer les habitudes de peuples slaves et autres habitants des pays de l’Est. Si vous songez vous rendre dans de telles contrées et désirez entretenir de bons rapports avec vos hôtes, échanger avec des hommes et des femmes russes ou encore d’autres personnes, vous avez tout intérêt à vous renseigner au préalable sur les erreurs à éviter ainsi que les mentalités des uns et des autres.