Les avantages et les inconvénients d’une SASU

Les avantages et les inconvénients d’une SASU

Si vous envisagez de devenir auto-entrepreneur, alors vous avez forcément envisagé de créer une entreprise dont la forme juridique serait une Société par Actions Limitée Unipersonnelle ou SASU. Mais faites attention, car ce type de société ne présente pas que des avantages. Avant de vous lancer dans cette grande aventure, pesez bien les pour et les contre avant de monter une SASU.

Les avantages d’une SASU

  • Le capital minimum exigé est de 1 €.
  • Possibilité d’apport en nature ou en numéraire.
  • Possibilité d’imposition par IR ou par IS.
  • Pas de cotisation au RSI pour le président de l’entreprise.
  • Le propriétaire est l’unique décisionnaire de l’entreprise.
  • La responsabilité de l’unique associé est limitée à son apport dans son entreprise.
  • Possibilité illimitée d’association ou d’affiliation à d’autres entreprises SAS ou SASU.
  • Pas de cotisation sociale si l’associé unique reçoit des dividendes.
  • Pour la gouvernance de l’entreprise, l’unique obligation est de nommer un dirigeant, qui peut être l’associé unique, ou une tierce personne qui sera un salarié de l’entreprise.
  • Les règles de l’entreprise sont entièrement dictées selon les préférences de l’associé unique.
  • Pour une SASU, la transmission de la société par voie patrimoniale est très simple, dans la mesure où les patrimoines personnel et professionnel sont nettement distingués l’un de l’autre.

Les désavantages d’une SASU

Complexité juridique pour monter la société, donc besoin impératif d’engager une tierce personne à cet effet. Ce qui signifie l’ajout de plus de dépense aux comptes.

Obligation de nommer un commissaire au compte si :

  • bilan supérieur ou égal à 1 000 000 € ;
  • chiffre d’affaires supérieur ou égal à 2 000 000 € ;
  • nombre d’employés supérieur ou égal à 20.

Les avantages et désavantages d’une SASU sur une EURL

Bien que très similaire, une SASU présente certains avantages importants par rapport à une EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée). Parmi ces avantages, voici les plus importants :

  • l’associé unique dans une SASU peut être un employé de l’entreprise, ce qui lui permet d’accéder à tous les avantages relatifs au statut de salarié, comme la retraite ou l’assurance maladie ; ce qui n’est pas le cas dans une EURL.
  • pour une SASU, la taxation est réalisée à l’impôt sur les sociétés, si dans une EURL, c’est prélevé à l’impôt sur le revenu. Ce qui veut dire que dans une EURL, les taxes sont directement prélevées sur la rémunération de l’associé unique.
  • pour une SASU, les dividendes ne sont pas soumis à des cotisations sociales comme c’est le cas pour une EURL.
  • Bien évidemment, une SASU présente également des désavantages par rapport à l’EURL, notamment les suivants :
  • la gestion administrative concernant la rémunération de l’associé unique est plus complexe pour une SASU, dans la mesure où celui-ci est considéré comme un employé de l’entreprise. De ce fait, il est nécessaire de procéder à la rédaction de nombreuses paperasseries comme la fiche de paie, les cotisations sociales, etc.
  • une EURL permet d’avoir une meilleure rémunération, dans la mesure où l’associé unique qui est aussi un employé de l’entreprise a pour obligation de payer pour une protection sociale.