différentes manières d’utiliser un paddle gonflable

Les différentes manières d’utiliser un paddle gonflable

Si le stand up paddle est né dans les années 1960 dans les îles hawaïennes en même temps que le surf, il n’a pas connu le même succès que ce dernier. En effet, cette discipline qui est désormais affiliée à la Fédération française de surf depuis novembre 2009 n’a pu retrouver les feux des projecteurs que dans les années 2000. Cependant, le sup compte un nombre de plus en plus croissant d’adeptes aussi bien en France que dans le monde entier, et possède même de ses propres compétitions qui regroupent les stars mondiales de ce sport de glisse. Il s’agit notamment de : Kelly Slater, Laird Hamilton, Luke Egan, Robby Naish, Rob Machado, Kai Lenny, Martin Letourneur ou Titouan Puyo.

Il convient de souligner que le stand up paddle gonflable peut se pratiquer à tout âge. Il existe d’ailleurs dans le commerce et les boutiques spécialisés en articles sportifs différents modèles pour répondre aux attentes de chacun. En effet, la planche paddle à utiliser est différente selon que l’on désire s’en servir pour se balader en famille ou en amoureux, faire une petite course entre amis sur un plan d’eau calme ou faire le plein d’adrénaline en réalisant une descente en eau vive.

Les règles de sécurité à suivre en matière de paddle gonflable

Même si le Sup gonflable est un sport à la portée de tous et qui permet à chacun de prendre du plaisir, il existe toutefois un certain nombre de règles à respecter après avoir sorti sa planche de son sac de transport et l’avoir gonflé avec une pompe haute pression. Pour commencer, il est recommandé de ne pas pratiquer le paddle gonflable si l’on ne sait pas très bien nager. Il est conseillé de choisir un sup gonflable adaptée à l’utilisation que l’on souhaite en faire et également au gabarit du sportif. Par ailleurs, il vaut mieux débuter en glissant sur un plan d’eau lisse afin de se familiariser avec son matériel, apprendre comment le manœuvrer et comment garder l’équilibre sur un stand-up. D’autre part, il est indiqué de mettre sur sa planche un aileron souple et d’opter pour un leash dont la taille est supérieure ou égale à celle du board. En effet, cela permet d’empêcher que le paddle gonflable ne dérive rapidement, si jamais on est déséquilibré alors qu’on se trouve au large.

En outre, les débutants devraient pratiquer le sup gonflable en portant un casque pour protéger leur tête et une combinaison si la température de l’eau ne dépasse pas 18 °C. Il ne faut pas par ailleurs hésiter à doter sa pagaie paddle d’un paddle guard pour éviter de le perdre en cours de route. De plus, il est important de respecter les autres utilisateurs de la rivière ou de la mer, en particulier les nageurs et les surfeurs. Il importe donc de mettre une distance raisonnable entre son stand up paddle gonflable et ces derniers.

Les autres règles à connaître

Lorsqu’on opter d’utiliser son Sup gonflable sur l’océan ou en mer, il existe un certain nombre de règles à suivre afin de pouvoir s’amuser en toute sécurité. Si le paddle gonflable mesure plus de 3,5 mètres et que je navigue entre 300 mètres et 2 miles nautiques, il convient d’informer ses proches de son départ, de pratiquer pendant la journée et de ne jamais partir seul. Il est en outre important de s’équiper d’une trousse de secours et d’un gilet ou d’une combinaison dont la poche renferme un téléphone pour appeler les secours en cas de problème de flottabilité, de rigidité ou de crevaison. Enfin, un moyen de repérage lumineux et étanche est nécessaire. Et si l’on ne dépasse pas les 300 mètres, il est important de respecter les 5 règles de sécurité en surf, à savoir :

  • Choisir des vagues adaptées à son niveau
  • Opter pour des spots peu fréquentés
  • Porter un leash
  • Respecter les règles de priorité
  • Respecter les zones de bain.

Pour des renseignements supplémentaires sur la pratique sportive du Paddle, rendez vous sur le site kangui.com spécialiste de la discipline.