Différences entre le trail, le cross et le run

Différences entre le trail, le cross et le run

Être un coureur aguerri avant de se lancer dans le trail

Le trail est avant une course tout terrain effectué sur de longues distances. Il est donc nécessaire de détenir une bonne et solide constitution physique. Autant il parait aisé de débuter la course à pied, autant le trail demande quelques préparation et de l’entrainement avant de pouvoir savourer pleinement ses effets bénéfiques et courir de partout mais surtout en pleine nature avec parfois d’importants dénivelés. On distingue donc le trail courte distance, qui est inférieur à 50 km, soit l’équivalent d’un marathon dans la nature, Le trail moyen qui oscille entre entre 50 et 80 km et l’ultra trail, supérieur à 80 km. Pour faire du trail, il faut être sérieux, motivé et disponible pour être prêt à passer le temps nécessaire pour s’entraîner de façon bien régulière et préparer tous les aspects de la discipline. Cela suppose 3 à 5 séances d’entraînement par semaine.La condition physique est également indispensable au bon déroulement d’une pratique trail. Une fatigue, un coureur néophyte, ne permettent pas d’envisager sérieusement une séance trail de très longue durée. Courir au sein de grands espaces calmes et arborés, loin du bitume c’est se donner pour objectif de réussir à courir un peu plus d’une heure en continu en pleine nature sur un terrain vallonné.Idéalement savoir courir en continu sur un terrain plat est déjà une bonne approche. Il est donc possible de dire que le trail est une suite logique à la course à pied sur bitume ou petits runs fractionnés. A ce niveau là, tout coureur a appris à savoir acheter une bonne paire de chaussures adaptée puosqu’il est indispensable d’avoir des bonnes chaussures pour ce sport. Pour choisir, le mieux est de se rendre dans un magasin ou sur un site internet spécialisé pour trouver le modèle qui correspond à chacun car c’est très important. Il faut dire qu’il y a tellement de marques et de modèles différents qu’il est de bon augure de s’en remettre à un conseiller expert en la matière tels que les conseillers de kimishoes.fr.

Une paire de chaussure pour le trail et une paire pour le run

L’idéal est de ressentir de bonnes sensation dès la première mise à pied de la chaussure quel que soit le sport envisagé. D’entrée il est peut être possible de débourser plus de 100 euros! Mais ce n’est pas là qu’il faut économiser sachant que si ce n’est pas la chaussure qui encaisse les chocs avec de bons amortis, ce sera les jambes genoux ou corps ce qui risque d’être bien plus regrettable. Heureusement grâce à la période de quatre semaines de soldes d’hiver, c’est le bon moment de s’équiper sur le site kimishoes.fr. Enfin, la structure de la chaussure n’est pas la même selon le type de course. La chaussure trail dispose de crampons sous la semelle caoutchouc permettant de mieux agripper le terrain. Elle sera renforcée en imperméabilité afin de faire face aux terrains parfois humides, les hautes herbes encore portées par la rosée matinale par exemple ou s’il y a eu de récentes précipitations.