Quelles différences entre un couvreur et un charpentier ?

Quelles différences entre un couvreur et un charpentier ?

La confusion peut très rapidement s’installer quand il est question de faire la différence entre les prérogatives d’un couvreur et celles d’un charpentier. Même dans le monde des professionnels, il est surprenant de constater que cette confusion continue de semer des doutes. Pour certains, il n’y a pas de véritables différences. Pourtant, il en existe et les deux métiers ne sont pas véritablement identiques. Un charpentier ne joue pas exactement le même rôle qu’un couvreur.

Le charpentier

Si l’on ne s’en tient qu’à sa dénomination, le charpentier a en charge tout ce qui soutient la toiture. Il s’agit en fait de la charpente, très souvent en bois qui constitue le socle sur lequel repose l’ensemble de la toiture. La toiture peut être en tuile plate, en toit plat ou il peut s’agir de tuile faitière, peu importe, le support de cette architecture est du domaine du charpentier. Il sait mieux que le couvreur comment assembler les différentes portions de bois pour que l’ensemble puisse résister aux intempéries les plus violentes et son tarif ne dépend pas des travaux du couvreur.

Le couvreur

Qu’il soit couvreur zingueur ou couvreur généraliste, son rôle à lui consiste à poser la toiture. Tuile mécanique, système d’isolation de toiture ou tuile ardoise, il sait comment les poser (plus d’infos). Il intervient aussi dans les entretiens afin de veiller à ce que l’étanchéité de la toiture demeure intacte. Pour ce qui concerne la rénovation de la toiture, ce n’est pas à un charpentier qu’on s’adressera, mais à un couvreur.

Dans certains cas, il peut arriver que l’on soit en face d’un couvreur qui maitrise les travaux de charpente ou vice versa. Mais toujours est-il que pour plus de professionnalisme, il est préférable de faire appel à des spécialistes de chaque domaine. Il y va de la durabilité de l’œuvre, surtout quand il est question de la construction d’un nouveau bâtiment.